Reine des prés et ses propriétés antalgiques

Reine des prés et ses propriétés antalgiques

reine des prés

La reine des prés est utilisée principalement pour ses propriétés antalgiques

Son effet drainant a pu aussi être observé et on l’associe parfois à d’autres plantes dans le cadre d’un régime amincissant ou anticellulite.

Ses utilisations :

Douleurs articulaires, musculaires, rhumatismales, maux de tête, douleurs dentaires, état grippal avec fièvre et courbatures.

Diurétique, sudorifique, effet détox, lutte contre le surpoids, combat la cellulite

Elle est antispasmodique contre les courbatures et les crampes

Antidouleur efficace, la reine des prés remplace avantageusement l’aspirine évitant ainsi les effets secondaires, notamment sur le tube digestif. Elle est indiquée pour limiter, voire bloquer et enrayer les secrétions d’acides gastriques et apporter un soulagement lors de brûlures d’estomac et d’ulcères.

Elle est intéressante pour traiter les indigestions et diarrhées surtout chez les enfants.

Pour la petite histoire : la Reine des Prés trouve son origine en Europe et depuis des siècles est utilisée en premier lieu pour ses vertus aromatiques et décoratives. On l’ajoute aux vins, hydromels, bières.

Les druides l’utilisaient pour soigner et la considéraient comme sacrée.

druide

Elle était censée porter bonheur et on la trouve dans les bouquets de mariées au Moyen Age.

Plante mellifère, on l’appela “plante aux abeilles”.

Ce n’est qu’au XIXe siècle que l’Abbé Obriat révéla ses bienfaits et le Docteur Teissier à l’Hôtel Dieu l’utilisa, alors, pour les problèmes articulaires.

Plus tard, les chimistes Nietzki et Hoffman mirent en lumière ses principes actifs, notamment les dérivés salicylés, précurseurs de l’acide acétylsalicylique.

Par contre, ne pas la prendre si vous êtes allergique à l’aspirine ou si vous êtes enceinte ou allaitez.